Le permis bateau côtier

Vous souhaitez naviguer par vos propres moyens, acquérir un bateau de plaisance pour emmener famille et amis. Il vous faudra au minimum passer le permis bateau de plaisance option côtière ou permis côtier. Il existe de nombreux organismes de formation agréés qui pourront vous proposer une formation et une préparation à l’examen du permis bateau option côtière.

Le permis côtier est obligatoire pour piloter un bateau de plaisance en mer. Au-delà de 6cv de puissance (4,5 w) pour le moteur et pour naviguer, de jour, à moins de 6 miles d’un abri (12km) il faut être titulaire du permis bateau de plaisance option côtière. Pour naviguer au-delà de ces distances il faut posséder le permis bateau de plaisance côtière avec en plus l’extension hauturière. Le permis côtier n’est pas obligatoire pour piloter un voilier.

Pour s’inscrire au permis côtier il faut prendre contact avec un établissement de formation agrée qui s’occupera de votre dossier d’inscription ou alors vous pouvez directement prendre contact avec les services instructeurs officiels (généralement les affaires maritimes ou la préfecture de votre département. Les pièces suivantes sont demandées : formulaire cerfa d’inscription, photocopie d’une pièce d’identité, une photographie au format légal en vigueur, deux timbres discaux de 38 euros (examen) et 70 euros (permis).

Le permis bateau de plaisance option côtière se compose d’une partie théorique et d’une partie pratique. Pour passer le permis côtier il faut s’inscrire dans un établissement agréé, qui vous fera passer la partie pratique.

Le permis côtier est également nécessaire pour piloter les véhicules nautiques motorisés (VNM) type moto ou scooter des mers. Pour ce type de véhicules, le permis permet de naviguer de jour, à moins de 2 milles d’un abri (3,8km environ). Il est cependant possible de piloter une moto ou un scooter des mers sans permis, ceci dans certaines conditions : le pilote devra avoir 16 ans révolus et le VNM devra être rattaché à un navire d’au moins 24 mètres avec à bord un capitaine et un équipage professionnel avec une spécificité de formation.

L’examen du permis côtier se passe en deux parties. La partie théorique (le code) et la partie pratique (la navigation). Pour la partie pratique il faut obligatoirement s’inscrire dans un établissement qui a reçu un agrément. Les formateurs doivent aussi être titulaires d’une autorisation d’enseignement qui est délivrée par l’administration.

Pour s’inscrire l’âge du candidat ne doit pas être inférieur à 16 ans. Les mineurs de 16 à 18 ans doivent obtenir et présenter une autorisation parentale. Le jour de son inscription le candidat reçoit un livret d’apprentissage associé à un numéro personnel d’identification. Le livret d’apprentissage intègre tous les objectifs de formation et les étapes de l’apprentissage.

En cas de réussite à l’examen, le candidat se voit remettre une attestation de réussite. Cette attestation de réussite est valable un mois en tant que titre provisoire de conduite de bateau de plaisance. Le permis définitif doit être ensuite demandé et sera délivré rapidement.

Le code – Partie théorique

La partie théorique inclut une période d’apprentissage et de formation (stage) qui débouche sur le passage de l’examen théorique du permis côtier. Le candidat dispose dans la plupart des cas d’une assistance en ligne pour passer des tests blancs et des simulations d’examen. Le candidat peut se présenter lorsqu’il estime qu’il est prêt.

Le code (partie théorique) est un examen sous forme de questionnaire à choix multiples. Le QCM comporte 30 questions. Il faut répondre correctement à 25 questions, c’est-à-dire que 5 fautes maximum sont acceptées pour être admis. En cas de succès à l’examen le candidat se verra remettre une attestation de réussite. On peut préparer le code du permis côtier au sein d’un centre d’apprentissage agréé.

Il s’agit de maîtriser les connaissances sur le balisage des plages et des côtes (jour et nuit), de connaitre les règles de route, les dispositions de sécurité et les règles de barre. Egalement le candidat sera interrogé sur les signaux de météo et de détresse, les signaux phoniques et portuaires. Les marques et les feux des navires sont également au programme de l’examen.

La partie théorique doit être acquise avant l’examen pratique. Une excellente connaissance de la réglementation, de la signalisation est nécessaire. Avant de passer à la barre, vous devrez avoir acquis l’ensemble des règles de navigation.

L’épreuve théorique : QCM électronique

Une option eaux maritimes ou une option eaux intérieures.
Une série de 30 questions à choix multiple informatisées.
Un maximum de 5 erreurs est autorisé.
La formation pratique : cinq thèmes
Thème n°1 : La sécurité du plaisancier
Thème n°2 : Les incontournables du plaisancier
Thème n°3 : Les responsabilités du plaisancier
Thème n°4 : La conduite du bateau
Thème n°5 : Les manoeuvres du bateau

Pour chacun des thèmes, le formateur se conforme à la démarche du livret d’apprentissage :

-Une compétence visée qui résume le thème en une phrase.
-Des objectifs particuliers numérotés qui détaillent les critères de réussite.

Le livret d’apprentissage

L’élève suivant une formation au permis bateau côtier doit obligatoirement, depuis la réforme de 2011, être en possession d’un livret d’apprentissage, remis par le bateau école. L’élève doit toujours l’avoir sur lui pendant sa formation pratique.

La navigation – Partie pratique

Il est obligatoire que la partie pratique du permis côtier soit préparée au sein d’un organisme officiel agréé. La préparation à l’examen pratique de navigation inclut généralement des séances de navigation collectives (durées et fréquences variables selon les organismes) sur des bateaux adaptés à l’apprentissage des bases de la navigation.

La partie pratique (la navigation) est commune au permis côtier et au permis fluvial (eaux intérieures). Il s’agit d’une épreuve de navigation de 3h environ au cours de laquelle le candidat devra effectuer différentes manœuvres et exercices de pilotage d’un bateau. Il devra montrer qu’il sait suivre un cap et un alignement, qu’il peut évoluer sur le plan d’eau et qu’il maîtrise les manœuvres d’appareillage. Il lui sera aussi demandé de réaliser un parcours en forme de 8. Enfin, des exercices d’accostage et d’amarrage seront évalués ainsi que les manœuvres de sauvetage « homme à la mer ».

Piloter un navire en mer requiert une bonne connaissance des règles de la navigation. Tout au long des stages d’apprentissage les formateurs vous accompagnent et vous transmettent leur expérience de la mer et de la navigation. Les bateaux-école sont spécialement équipés et adaptés pour que les élèves puissent se rendre compte des réalités de la navigation.

 

Informations complémentaires

Les libertés du permis bateau mer cotier

Le permis bateau mer cotier vous permet de naviguer jusqu’à 6 milles d’un abri sans restrictions concernant la puissance du moteur.


 

 Déroulement de la formation permis bateau

– Vous devez avoir 16 ans pour vous inscrire dans un établissement de formation agréé pour l’apprentissage de la conduite des bateaux de plaisance à moteur.

– Vous y suivez un nombre minimum obligatoire de cours qui vous permettra d’être évalué par votre établissement de formation pour la partie pratique. La durée minimum obligatoire pour la formation pratique est de 3 heures. Cependant, la durée de votre formation est fonction du temps nécessaire pour vous permettre de maîtriser l’ensemble des manoeuvres liées à la conduite du bateau et la réglementation.

– Lorsque vous aurez subi avec succès l’épreuve théorique organisée par l’administration et que votre formateur aura validé l’ensemble des objectifs prévus au présent livret, l’établissement de formation vous délivrera une attestation provisoire de navigation.

– Vous pouvez commencer la formation pratique avant d’avoir été reçu à la partie théorique.

L’enseignements des connaissances théoriques

Elles sont nécessaires pour comprendre l’environnement, la signalisation, les déplacements. Ces connaissances sont vérifiées par l’épreuve théorique de l’examen lorsque nous estimons que vous êtes prêt à vous présenter

L’apprentissage des comportements en mer

La formation ne se limite pas à une accumulation de connaissances maritimes. Le matériel de sécurité doit être essayé, des notions incontournables de météorologie et de cartographie doient être abordées, ainsi que les différentes responsabilités du plaisancier.

La conduite bateau ecole

En mer, vous découvrirez, avec l’aide de votre formateur, les manoeuvres élémentaires, l’importance de l’évaluation de la vitesse et des distances ainsi que les relations avec les autres usagers du plan d’eau.