Le permis hauturier aux portes de marseille

Le permis hauturier permet de naviguer sans aucune restriction sur l’ensemble du domaine maritime (à condition que le navire soit aussi armé et équipé pour cette navigation). Le permis hauturier est une extension du permis bateau plaisance côtier. Le but est de pouvoir naviguer au-delà des distances légales du permis côtier.

Le permis côtier vous permet de naviguer de jour à une distance maximum de 6 milles d’un abri. Avec l’extension hauturière, la navigation est possible de jour comme de nuit au-delà de ces distances. Il est valable en mer, sur les plans d’eau fermés et les lacs. La condition pré-requise pour s’inscrire et se présenter au permis hauturier est la possession du permis côtier. L’âge du candidat doit être de 16 ans minimum. Le navire piloté doit aussi être armé avec la dotation « matériel hauturier ».

Le permis hauturier ne comporte qu’un examen théorique. Le candidat peut se préparer et se présenter seul. Pas d’obligation de suivre une formation avec un centre agréé, la candidature libre est tout à fait possible. Le taux de réussite en candidat libre est de 30% pour 60% pour les élèves qui passent par un centre de formation.

Il peut aussi choisir de s’inscrire à un organisme ou centre de formation à Cassis qui l’accompagnera dans la préparation et le passage de l’examen. Le centre de formation de Cassis s’occupera de son dossier d’inscription à l’examen et le candidat devra fournir les pièces demandées : original de son permis bateau de plaisance côtier, le formulaire cerfa d’inscription, une photocopie d’une pièce d’identité, un timbre fiscal de 38 euros. Le prix de la formation varie de 350 à 500 euros selon les organismes et les programmes proposés.

L’examen du permis hauturier à Cassis

Le but du permis hauturier est de maîtriser la navigation sur cartes. A Cassis, la formation est donc principalement axée sur des exercices de navigation sur carte. Il s’agit de connaître sa positon grâce aux coordonnées géographiques (distances, longitude, latitude). Il s’agit également de connaître la présentation de cartes et de savoir déchiffrer les informations quelle que soit la carte à lire pour naviguer.

L’épreuve :

2 exercices sur cartes (2×6 pts) où le candidat doit :

  • Porter et relever des points en vue de côtes
  • Calculer des caps et tracer des routes avec et sans marée.
  • Identifier des phares et leurs signaux

1 exercice de calcul de marée, à partir d’un port principal (4 points)

2 questions sur la météo marine (QCM, chacune sur 1 point)

2 questions sur les équipements électroniques d’aide à la navigation (0,5 point chacune)

1 question sur le matériel de sécurité (1 point)

Le candidat est admis s’il obtient 10/20 minimum sur l’ensemble de l’épreuve dont 7/12 aux deux exercices sur cartes.

Les exercices de préparation :

  • Savoir se servir d’une carte marine et savoir la lire
  • Calcul et positionnement de votre bateau sur une carte marine
  • Tracer les routes et calculer les caps de votre bateau
  • Savoir lire des horaires de marées et prévoir les hauteurs de marée

Afin de finaliser la préparation et ses révisions il convient de réviser des séries de QCM en condition d’examen. Il n’est pas nécessaire d’être un génie en maths pour passer et réussir son permis hauturier. Il suffit de connaître quelques règles de calculs basiques que les bons centres de formation vous apprendront en quelques séances.

Les thèmes à réviser :

  • Savoir utiliser les outils de navigation sur carte (règle cras et compas)
  • Cartes marines (lecture, symboles, échelles, latitude, longitude)
  • Caps, routes et GPS (savoir tracer et suivre un cap, calculer sa positon et sa route, avec ou sans GPS)
  • Marées, hauteurs d’eau, courants de marée (calculs sur les marées et hauteurs d’eau, vitesses, courants)
  • Mouillages et passes (pratiques réglementaires et navigation dans ces zones)

La règle Cras

Règles CRAS et Compas ou comment bien utiliser les outils de calcul sur une carte. La règle  Jean Cras est un outil qui permet de mesurer une route ou de tracer une route ou un relèvement sur la carte marine de navigation. La règle Cras est essentielle pour la préparation et le passage à l’examen du permis mer hauturier. Rectangulaire et transparente, cette règle est faite de deux demi-rapporteurs gradués en degrés et sur les bords de la règle, une division millimétrique et une division en milles marins.

Afin d’apprendre à tracer sur une carte ou à rechercher une route fond ou un relèvement vrai, vous devez utiliser pour l’angle un rapporteur et pour tirer le trait une règle. Il ne faut pas utiliser les deux appareils simultanément, il faut utiliser des règles rapporteurs : la règle Cras ou le rapporteur breton. La règle est réputée difficile à utiliser. Avec une explication claire pour bien comprendre et l’utiliser rapidement, tout est facile !

La formation permis bateau

 

Le dossier d’inscription :

Le formulaire d’inscription
Une photo d’identité (conforme à celle d’un permis de conduire)
L’original du permis côtier et sa photocopie
Un timbre fiscal de 38€
Fiche d’inscription

Le matériel pédagogique

Une règle circulaire de navigation. La marque Flash Tide est idéale (règle Cras)
Un compas à pointe sèche
Une carte SHOM n°9999
Livre de tests permis de plaisance code Vagnon
Un crayon, une gomme, un bloc note, une calculatrice
Tout le matériel peut être fourni sur place.